Qui est le whippet.jpg

Qui est le Whippet ?

 

Caractère :

Un caractère...en OR ! Le whippet est un chien calme, affectueux, très proche de son maître, qui sait s'adapter à toutes sortes de situations. Il aime se pavaner sur le canapé de la maison, aime son confort, néanmois, il est tout autant prêt à vous suivre pour vos joggings et vos promenades !

Un athlète reste un athlète, le whippet a besoin d'activité, son plus grand bonheur sera de faire des sprints en balade ou sur un terrain de course, pour exprimer sa vitesse et son adresse en course, en liberté !

Sensible, il faudra faire attention à son éducation, elle doit être faite en douceur, l'expression "main de fer dans un gant de velours" colle parfaitement à son éducation. Le whippet n'est pas un solitaire, impossible pour lui de passer des journées entières tout seul, il lui faut de la compagnie et la présence de son maitre. Si vous travaillez 6 jours sur 7 et que vos plages horaires sont très larges, il est sûr qu'il pourra être compliqué d'avoir un whippet seul, et bien dans sa tête avec autant d'heures passées seul quelques heures. Néanmoins le whippet, moyennant une sensibilisation très tôt, sait parfaitement rester seul. Il faudra l'y habituer petit à petit et ce dès son arrivée.

Contrairement aux idées reçues le whippet n'est absolument pas un chien peureux ou méfiant de nature. Un whippet est un chien qui accueille volontiers des étrangers. Il peut se montrer hésitant aux premiers abords, mais montrera très vite de l'amicalité une fois en confiance. Le whippet ne doit pas être "trouillard", comme on dit. Il aura besoin, dès son plus jeune âge, d'être mis en contact avec toutes sortes de bruits, situations, humains, enfants, chiens, etc... afin de devenir un adulte bien dans "ses baskets".

Santé :

En général, le whippet n'est pas un habitué des salles d'attentes chez le vétérinaire. Robuste, il est rarement malade, si est bien entretenu et nourri correctement (sauf exceptions, comme pour tous les êtres vivants). Il faut néanmoins être prudent, le whippet étant un « gai-luron », il n'hésitera pas à partir dans des courses folles, au risque d'une blessure, souvent sans gravité. Il n'est pas prédisposé à quelque maladie génétique. Attention quand même à entretenir sa nature d'athlète, ou gare aux risques d'embonpoint. L'obésité chez un whippet, et chez tout chien peut causer de nombreux troubles de santé, plus ou moins dangeureux. Lorsque vous touchez les côtes de vos whippets vous ne devez pas sentir une couche de graisse sur ces dernieres ; vous devez juste sentir les côtes.

Qualités principales :

Intelligent, affectueux, proche de son maître, joueur, doux avec les enfants, le whippet vit très bien en meute avec d'autres races de chiens, et contrairement aux idées reçues, il peut vivre en harmonie avec les chats, si les présentations ont été faites correctement des deux côtés et avec un minimum d'habitude.

Il sait s'adapter à de nombreuses situations, tant qu'il est avec son maître, pour lequel il voue un amour inconditionnel.

Il est également très fidèle et vit mal la séparation. Le whippet peut tout autant être très calme à la maison et joueur et dynamique à l'extérieur.

Le whippet n'est pas un chien aboyeur par nature. Il est rare de l'entendre aboyer, si ce n'est que quand des convives sonnent à la porte.

Défauts :

Le whippet, soyons honnetes, n'a pas beauoup de défauts, mais c'est un grand VOLEUR ! Gare aux affaires qui trainent, le whippet est doté d'une très grande intelligence, et arrive toujours à ses fins lorsqu'il s'agit de dérober un morceau de viande !

N'oublions pas non plus que le whippet est, à l'origine, un chien selectionné pour la chasse. Je ne considèrerais pas celà comme un défaut, mais ne soyez pas surpris de voir un jour votre whippet s'attaquer au chat du voisin, à la poule de votre jardin, ou au lapin qui courre dans le champ... C'est NORMAL, c'est son instinct de prédation. Tout animal extérieur à l'espèce canine, et ne faisant pas partie de son cercle de vie, sera probablement considéré par la majeure partie des whippets, et des lévriers en général, comme...une proie.

Texte par Laetitia DANIEL pour le site Ecoledeschiens.com